navigation

En passant par le siècle (2) 25 novembre, 2011

Posté par walterlewino dans : Non classé , trackback

— I —

 

C’était peu de temps après le débarquement en Normandie. Mettons en juillet ou en août 1944. Nos bombardiers légers, des Boston, n’étaient pas équipés pour le vol de nuit, mais dieu sait quel illuminé de l’Etat Major de la Tactical Air Force décida de nous utiliser pour continuer à harceler les forces ennemies qui convergeaient vers le front. Ce n’était pas facile, surtout de nuit, à basse altitude sans disposer de la moindre formation ni du plus ringard des  instruments adéquates… Typically english. A la réflexion, je pense qu’on nous demandait surtout de jouer les épouvantails en larguant nos quatre bombinettes, 250 kilos quand même chacune, au petit bonheur la chance, le bruit de nos moteurs à basse altitude prolongeant artificiellement la terreur que les chasseurs-bombardiers faisaient régner de jour avec leurs efficaces rockets. Pas si bête finalement, on a toujours l’impression que l’avion qui vous survole vous a repéré.

Pendant ces missions je n’ai jamais aperçu, malgré une brillante lune, le moindre signe de la présence ennemie. Mieux, parfois, une petite lumière se mettait à briller dans le noir qu’on se faisait un plaisir d’arroser de mitraille avant de lui larguer nos bombinettes. On a assez vite compris qu’il s’agissait de fermettes ou de maisons isolées qui, en allumant leur petite loupiote extérieure, espéraient signaler leur présence et leur innocence. Pauvre naïfs ! Sans doute pensaient-ils qu’un avion, en pleine nuit, à 400 km/h, avait le temps de se poser des questions. Il n’est pas impossible que les malheureux aient brandi des drapeaux britanniques et américains à leur fenêtre.  De toute façon nos bombinettes allaient éclater plus loin dans les mystères de la campagne.

Au cours d’une de ces missions bidons mon copain Cocogne ne trouva pas la France. Je dis bien : ne trouva pas …

(Suite demain)

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

CONGENIES AUTREMENT |
gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ROUGE AU COEUR
| Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...