navigation

Le vice et la vertu 16 octobre, 2011

Posté par walterlewino dans : CULTURE , trackback

Villon était un malfrat

Rabelais était un cureton

Racine était un lèche-cul

La Bruyère était un voyeur

Mme de Sévigné était une mal baisée

Sade était un partouzard

Voltaire ne bandait pas

Rousseau se pignolait

Rimbaud était un trafiquant

Verlaine était un pochtron

Baudelaire était un camé

Malraux était un chouraveur

Simenon était un obsédé du dard

Sartre était une mocheté

Cocteau était une folle

Et Sagan a tout essayé

 

Alors pourquoi s’en faire ?

 

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

CONGENIES AUTREMENT |
gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ROUGE AU COEUR
| Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...