navigation

Paris libéré 28 septembre, 2011

Posté par walterlewino dans : SOCIETE , trackback

Les bagnoles commencent vraiment à nous les casser, à nous les Parisiens. Ils ont tout fait pour les protéger et les multiplier

Et que je te leur creuse des parkings afin qu’elles reposent en paix après leurs méfaits, pour repartir dès le lendemain matin, fraîches et disposes, participer à l’embouteillage général.

Et que je te leur installe des feux de signalisation pour qu’elles ne se cognent pas trop entre elles

Et que je te régule le temps de stationnement de manière qu’elles cèdent la place à une autre dévoreuse de voie publique avant d’aller rejoindre le grand flux des bouffeuses d’oxygène

Inutile parallèlement de dénoncer les méfaits du moteur à explosion, en particulier du côté de la couche d’ozone. Tout le monde sait cela. L’électrique c’est pour la Saint-Glinglin.

Une solution semble s’imposer :

fermer les parkings souterrains ;

supprimer les feux de signalisation ;

permettre le stationnement sauvage, où on veut pour le temps qu’on désire .

Et laisser la mayonnaise prendre.

L’énorme pagaille à prévoir, le blocage général, avec abandon de véhicules ne pouvant s’en évader, guérira, espérons, nos concitoyens d’une drogue pire que la fumette : la reine Bagnole, et libérera de nouveau Paris.

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

CONGENIES AUTREMENT |
gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ROUGE AU COEUR
| Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...