navigation

Vive le progrès ? 27 septembre, 2011

Posté par walterlewino dans : DECROISSANCE , trackback

Il y a une sorte de crise qui se profile à l’horizon, non, nous sommes pratiquement dedans. C’était à prévoir avec la coût du pétrole, et la productivité chinetoque. Le pétrole de toute façon ça s’épuise, il y en a pour une poignée d’années et vous pensez quand même pas que ceux qui en ont encore sous les fesses vont nous solder leurs stocks gentiment. Quant à la Chine et son parti communiste qui est parvenue à éponger son prolétariat jusqu’à sa dernière goutte de sueur avec une efficacité dont n’aurait jamais osé rêver le pire des régimes capitalistes, faut pas compter qu’elle se convertisse aux trente-cinq heures et aux pose-café, son vrai problème ce n’est pas les droits de l’Homme mais les droits des Travailleurs

Bon, la crise pointe le bout de son museau et on continue à se trémousser pour réformer la Constitution, pour améliorer le financement de nos Universités, pour fixer la vitesse sur nos autoroutes, à se régaler des chances en 2012 des quelques rigolos qui prétendent sauver notre pays avec de la poudre de perlimpinpin, pour jauger les déviations sexuelles de nos hommes providentiels, pour parier sur celui qui va l’emporter à la tête d’une société en voie de décomposition

Ils ont raison, indignez-vous, mais restez optimistes. Pour combien de temps ? Et si on arrêtait la politique de l’autruche et qu’on s’attaquait aux choses sérieuses, les méfaits du progrès commercialo-productif sur le progrès social, par exemple ?


Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

CONGENIES AUTREMENT |
gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ROUGE AU COEUR
| Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...