navigation

« L’École des hommes » 31 août, 2011

Posté par walterlewino dans : CULTURE , trackback

Puisqu’il est de mode de bricoler notre grand patrimoine théâtral, c’est la valse des époques, des lieux, des costards, pourquoi ne pas récrire « l’Ecole des femmes » en inversant les sexes ? Arnolphe devient une douairière acariâtre qui s’est réservé un petit giton (Agnès façon garçon) dont une gamine (Horace façon fille) est tombée follement amoureuse et lui en fait confidence. Et le tout à l’avenant. Le chef d’œuvre de Molière réellement revisité. Pas sûr que cela plaise aux ligues féministes.


Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

CONGENIES AUTREMENT |
gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ROUGE AU COEUR
| Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...