navigation

Vive l’Afrique et les Africains 29 août, 2011

Posté par walterlewino dans : POESIE-LITTERATURE,SOCIETE , trackback

Ils ont traversé des déserts à pied.

Ils ont se sont fait flinguer sur des barbelés paranoïaques.

Ils ont tenté de rejoindre Lampedusa sur d’improbables rafiots.

Ils se sont accrochés aux roues de Boeings assassins.

Ils ne sont pas tous parvenus à leurs fins.

Certains ont dû s’y reprendre, encore et encore.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Chapeau, mes petits négros !

 

Bienvenue chez les franchouillards !

A vous la plonge, les terrassements et la gadoue.

A vous les sous-salaires, la traque et les gourbis.

A vous la grande misère sexuelle, l’indifférence et le mépris.

 

Tout cela pour nourrir votre famille et sauver vos enfants.

Parfois tout un village.

Quelle leçon de constance et d’abnégation.

Quelle leçon pour nous qui ne rêvons que de pantoufles.

De cocon doré et de niches sécurisées.

 

On vous dit de vous adapter, et d’adopter nos mœurs.

Et si c’était nous qui adoptions les vôtres : courage et solidarité.

Des mœurs qui étaient nôtres il y n’y a pas si longtemps.

Et qui ont disparu, balayées par le vent de la modernité.

 

Chapeau, mes petits négros

 


Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

CONGENIES AUTREMENT |
gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ROUGE AU COEUR
| Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...