navigation

Fiat Lux 23 août, 2011

Posté par walterlewino dans : CULTURE,SOCIETE , trackback

Pour certain c’est la bon Dieu, pour d’autres notre Seigneur,  ou Jéhovah. Appelons-le Dieu et n’en parlons plus. Un jour on lui refila une sorte de planète complètement flasque, déserte, indéfinissable, il retroussa ses manches et se mit au boulot. Comme il était doué et encore plus rapide, il créa plein de trucs vachement utiles, du genre nuit et jour, mer et air, avec les végétaux qui conviennent, les bestioles qui s’imposent et une petite chose animée et drôlement futée qu’il nomma Adam, c’est-à-dire l’homme dans le langage en usage à  l’époque. Cela lui prit six jours, pas un de plus, alors comme il en avait prévu sept, le septième il décida de récupérer en ne foutant rien. Rapidement son chouchou fut Adam, qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. Il lui offrit un jardin vraiment super où il y avait de tout pour se nourrir sainement et rester en forme. Mais comme Adam avait l’air de s’emmerder un peu il lui offrit une sorte de clone complémentaire qui pouvait s’emboîtait avec lui à la façon des tenons et des mortaises. La parthénogénèse n’ayant pas encore été inventée, il se contenta de prélever sur la cage thoracique d’Adam un bout d’os qui ne servait à rien  pour réaliser l’opération. Il nomma le clone Eve, c’est-à-dire la femme dans son langage. Eve était sympa mais, il faut bien le dire un peu conne, elle a tout de suite repéré au milieu de leur magnifique jardin un arbre pas comme les autres dont Dieu leur avait expliqué qu’il lui appartenait personnellement en leur défendant  d’y toucher. Vous connaissez les femmes, elle n’eut de cesse de goûter les splendides fruits qu’il portait, aidée en cela par une bestiole répugnante nommée serpent. Dieu l’apprenant entra dans une colère torride, coupa les pattes du serpent et l’obligea à ramper, puis annonça à la femme qu’elle allait en chier chaque fois qu’elle pondrait un gosse. Cela n’a pas empêché Adam de la sauter et de lui faire deux garçons, Caïn et Abel, lesquels en grandissant se mirent à procréer à leur tour, avec quelle femme ? avec leur maman bien sûr, puisqu’il n’y en avait pas d’autres. Deux hommes sur la même femme, c’est jamais très bon, Caïn, le plus costaud et le plus jaloux finit par assassiner son frangin. La famille se démerda pour camoufler cette douloureuse histoire d’inceste en compétition vaseuse au sujet des cadeaux d’inégale valeur qu’ils auraient fait à Dieu. En fait la situation n’a fait qu’empirer.  Les descendants d’Adam et Eve, qui pullulaient comme des lapins, se mirent à déconner à qui mieux mieux.  Tant et si bien que Dieu décida de siffler la fin de la récré. Il fit venir Noé, un mec bien, lui demanda de construire un énorme bateau et de fourguer dedans un couple de chaque espèce des choses qu’il avait créées pendant ses six jours de boulot, flore et faune confondues, oui même les 200 000 espèces différentes d’insectes. Noé se mit à la tâche et une fois qu’elle fut terminée Dieu fit pleuvoir pendant quarante jours afin de noyer toute cette immonde populasse qui avait tourné crapule. Finalement, il n’était peut-être si malin. Il n’avait pas pensé  que les poissons allaient se régaler de son foutu déluge, de même que bien d’autres espèces aquatiques pas toujours très sympathiques, genre méduse, algues vertes, requins et crocodiles, sans compter les grenouilles, les saules pleureurs et les hippopotames. Mais de cela on n’a pas le droit de parler.

 

(« La Bible » racontée par le NVF à ses arrière-petits-enfants que l’athéisme guette)

 

 

Commentaires»

  1. Que tu donnes libre cours à ton inspiration biblique ou… coranique (voir ci-dessous). La surprise est toujours agréable. Une remarque : pour la Bible, la parodie est amusante et gaie. Pour le Coran, c’est de la poésie. Mais je te l’avais déjà dit et chaque nouvelle lecture me confirme : dans un autre monde tu aurais été poète et reconnu comme tel, plutôt que romancier, journaliste, inventeur de jeux ou blogueur.
    Il ne fait pas trop chaud dans le Lot ? Ici, on gèle, avec de courts épisodes de cuisson. Très mauvais pour le teint et le reste.
    À bientôt les retrouvailles d’automne.
    Juliette

  2. Great article. I like to read about religion.

Laisser un commentaire

CONGENIES AUTREMENT |
gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ROUGE AU COEUR
| Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...