navigation

Retraite 25 octobre, 2010

Posté par walterlewino dans : SOCIETE , trackback

img109500.jpg
Balayeur parisien de 60 ans rêvant de se retirer à la campagne

Commentaires»

  1. Lettre à la plante favorite avant la Bérézina de ma retraite.

    Dois-je dire ici toute l’étrange mélancolie qui me prend à te regarder comme un zouave à l’arrêt devant son chef,mais relaché du doute de l’ordre à exécuter.Ma pensée est accrochée au travail comme le brin de paille à mon balai professionnel et te voir,comme ça dans ton paquet de terre bien engraissée ,ma chère plante urbaine,ça me rend morose!
    Tu grimpes,tu te fortifies et moi je me tasse et me rapetisse!
    J’attends d’aller valider mes points et compter sans trop d’espoir la quantité de monnaie par l’état octroyée.Peut-être qu’avec le manche de ce foutu balai vais-je pouvoir enfin m’adonner à mon hobby ,pratiquer le land-art ou bien même l’art in situ.Je marquerai ainsi à l’avenir les endroits les plus crasseux,les plus pisseux de la capitale et je me ferai photographier par ma nouvelle conquête,une vraie fana d’art contemporain.elle est bien plus jeune que moi mais comme elle n’a pas trop de fric,on s’arrange…
    Bon c’est pas tout mais il faut que je finisse de balayer cette place infâme et comme par hasard ou par fatalité je me contemple déjà vieux,fini,caca…Tiens,comme une fiente qui te servira d’engrais!

  2. Ou,là,là il me semble que ce versubtil est à six mois de la retraite officielle!

Laisser un commentaire

CONGENIES AUTREMENT |
gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ROUGE AU COEUR
| Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...